IMG_0001 (2).jpg
article-sud-ouest-24-01-201.jpg

 Quelques articles de Presse

Radios
Télévision





 

ALC Puyloyen 2019 et prix littéraires.jp
chantal-dislaire_artiste-peintre-ecrivai
IMG (3).jpg
chantal expos copie.jpg
Quelques extraits de presse

 “Couleurs, volumes, formes et reliefs, tout est harmonie dans cet atelier..." (René Jet, écrivain-journaliste)

- Autant peintre que sculpteur, Chantal interroge : "Et si on donnait à la peinture la liberté

  de la sculpture"   (Catherine Ormel, Sud-Ouest 08.09)

- Elle conjugue avec bonheur et talent peinture, sculpture et écriture. Elle est,en effet, l'auteure de romans pour la jeunesse...    (Marie-Claire Néaud, La Charente Libre 12.09)


".../ ses œuvres  traduisent sa vision du monde, intègrent le passé et l'avenir.../ les quatre éléments y sont souvent représentés, en particulier l'eau, ainsi que la musique. ... (Gérard Mahé, La Charente Libre 08.2010)  ... /

son travail hors du commun entraîne le visiteur au-delà de la contemplation  (Sud-Ouest 2011)


- "Qu'elles soient modulables ou en 3D, l'originalité de ses œuvres procure un sentiment agréable de liberté

et d'évasion spirituelle dans l'espace (Didier Nougaret, sud-ouest cognac)
... "ses peintures structurelles si particulières, puisqu'en renonçant aux cadres habituels, elle a depuis fort longtemps laissé son subconscient s'approprier les volumes chers à Paul Cézanne : le cylindre, le cône et la sphère... (Jacques Thibault, Sud-Ouest Charente 2013 )

...articles de Gérard Mathé - Charente Libre 2016 : http://www.charentelibre.fr/2016/04/05/couleurs-et-symbolisme-des-peintures-structurelles-de-chantal-dislaire,3026903.php

.../ " Et s'il existe des couleurs positives, il existe aussi, pour les jeunes lecteurs, des livres positifs. "L'harmonica bleu" en est un."     Sud-Ouest 24 01 13  Jacques Thibault

... / " Chantal Dislaire nous invite à un voyage dans l'histoire  de l'art à travers une famille d'artistes. Elle-même peintre, sculpteur et écrivain, c'est un monde qu'elle connaît bien ! Il y a donc une inspiration très personnelle dans ce récit riche aux couleurs de la vie, mélange de passion, d'amour...."  Armor Magazine

“La vie à plein tableau...” (La Charente libre)

“ Ce n'est pas la peinture d'un espace, mais de l'espace, noces subtiles de la forme et de la couleur...” (D.M.)

C'est novateur, audacieux et rempli de trouvailles, coulissement, miroirs, trompe l'oeil, apport d'éléments naturels...” ( Ouest-France 35)

“Dislaire... à remarquer car il s'agit d'une œuvre très personnelle...” ( Revista de las Naciones, gemellio Roma-Parigi)

CDA dont les toiles sont imposantes par la taille mais aussi par la curiosité et l'attrait qu'elles suscitent...” (Sud-Ouest 47 Chasseneuil du Poitou)

“Regarder sa peinture nous entraîne bien au-delà de la contemplation d'une belle œuvre: C'est entrer dans un monde où le chemin semble nous attendre et nous happer vers autre chose... ” (Ouest-France 56)

... Jouant du bleu paisible et de l'ocre terrien ... (M.B. Conservateur des musées d'Angoulême )

... des œuvres dont l'unité naît de la pluridisciplinarité des techniques abordées... (Itinéraires, revue des musées de Bretagne)

​Surprenantes et originales. On ne fait pas que contempler les œuvres de CDA, on les explore... certaines ondulent, tournent sur elles-mêmes, s'allument. D'autres se coulissent, se transforment ou se regardent comme une bande dessinée en relief... Les compositions de l'artiste s'accompagnent souvent de sculptures en bois ou en pierre. (Pays de Vannes, Octobre 02)

Les matériaux utilisés, la façon judicieuse de les mettre en valeur sur toutes les faces est une réussite jamais égalée. Cette exposition dégage une chaleureuse harmonie. (O.F 35 : Invitée du Mois des Arts Mai 2003)

"De ces formes inédites naissent une vive émotion et une paix communicative ..." (Armor Mag, Fév 2006)

"La première impression en découvrant la peinture de C.D.A, c'est l'extraordinaire variété de plans qu'elle offre. Très marquée par la musique, il n'y a pas de fausse note dans ces partitions" (Le Penthièvre, Mars 06)

"Peinture méditée, associée à la sculpture, qui exhale une mystérieuse alchimie. L'exposition vaut le détour, surprend par son étrangeté, son esthétisme." (Ouest-France, Mars 06)

"/.../ Dans ces toiles, beaucoup de voyages, d'eau de mer, de ciel, mais aussi de la musique et des livres. Sous forme de trompe-l’œil, de fenêtre ouverte ou de miroir, ses œuvres offrent toujours plusieurs lectures." Fanny Lancelin, les infos de Ploërmel, janvier 08

".../ ses œuvres  traduisent sa vision du monde, intègrent le passé et l'avenir.../ les quatre éléments y sont souvent représentés, en particulier l'eau, ainsi que la musique. ... (Gérard Mahé, La Charente Libre 08.2010)

 

... / son travail hors du commun entraîne le visiteur au-delà de la contemplation  (Sud-Ouest 2011)

"Qu'elles soient modulables ou en 3D, l'originalité de ses œuvres procure un sentiment agréable de liberté et d'évasion spirituelle dans l'espace (Didier Nougaret, Sud-Ouest Cognac Mai 2011) 

...ses "peintures structurelles" si particulières, puisqu'en renonçant aux cadres habituels, elle a depuis fort longtemps laissé son subconscient s'approprier les volumes chers à Paul Cézanne : le cylindre, le cône et la sphère...   Sud-Ouest 16   (24 01 13  Jacques Thibault)

 Conférence : La couleur dans tous ses états... de la vie quotidienne à la kinéchromie... samedi 23 avril 2018 à 16h   http://www.charentelibre.fr/2016/04/23/le-pouvoir-des-couleurs-selon-chantal-dislaire,3030259.php

chantal-dislaire_artiste-peintre-ecrivai

GWDFG

  • Télévision :

  •  FR3 Haute Bretagne : reportage atelier de l'artiste réservoir Prod "tous égaux" 

  • Plusieurs passages JT 13h et 20h : Rennes hall FR3, Bruz exposition personnelle salle Gauguin

  • Iffendic exposition salle des fêtes et réalisation personnelle d'une œuvre pour la bibliothèque

  • Ecomusée du Pays de Brocéliande, dans la tour, exposition  personnelle de peintures srtucturelles...

  • Reportages télé : Montfort/Meu, dans la ville, festival  et peintures de 60 vitrines avec les jeunes

  • artistes des ateliers // peinture des trompe l’œil de la fête médiévale  //  façades centres sportifs

  • ou animations patrimoine...

  • Reportages vidéo sur les peintures structurelles de CDA (expo perso au siège du CMB) par

  • l'université Rennes 1, diplômes de communication sur son travail par des étudiants.

  • Site du Conseil Général des côtes d'Armor : vidéo permanente  expo galerie Hartmonie port du

  • Légué St Brieuc et stage-couleurs...

  • Parenthèse '(ART TV) par Jacques Alexandre pour son livre "Y a t-il encore des fées en Charente"

  •  

  •  Interview radios

  • Nombreuses radios en Bretagne, France bleue,  etc...

  • Radio Attitude Angoulême 2010

  • Radio Agora Montmorillon 106.2 fm parution de "l'Harmonica bleu" éd les 2 encres,

  • 2 passages en juin 2013 l

  • Radio RCF Poitiers par Michel Cordeboeuf 2015 émission littéraire

  • Radio Liberté Ribérac par Natacha Argilos 2015 et 2016 Émission littéraire

  • France Bleu La Rochelle 2018, organisation salons ALC

  •   

En Expositions personnelles :

  • "Retour aux Sources"  Peintures Structurelles et sérigraphies - Mairie de Soyaux (16800)

,       salle des mariages,  du 14 au 31 décembre 2009 :

  •            ".../ Lors du vernissage, la semaine dernière, cette artiste en a bluffé plus d'un

  • avec ses peintures à l'huile sur toile tendue, pour certaines comme échappées de leur

  • support. Une technique picturale qu'elle a inventée, employant des matières comme

  • le bois ou la pierre, des couleurs qui rappellent l'ocre de la terre ou le bleu du ciel, maniant

le marouflage (encollage à chaud de la toile) avec talent. Peintures en trois dimensions, vivantes, mystérieuses et tellement belles ! .../.. 

Marie-Claire Neaud La Charente  libre 22 12 09)

  •     " Il faudra courir voir ses œuvres qui en surprendront plus d'un par leur originalité.

  • Déjà, le support sort de l'ordinaire./.../ Au final, ses peintures apparaissent en 3D et rendent

  • toute leur majesté./.../ L'artiste se dit d'ailleurs difficilement classable. Chaque œuvre plus ou

  • moins abstraite délivre ses messages et fourmille de symboles liés à la maternité, la nature, le temps ou l'infini."  

        Cédric Tricaud  (Sud-ouest 26 dec 2009)


  • Exposition personnelle à la médiathèque de Champniers (16), du 6 au 30 avril 2010
     "Cheminement", couleurs des mots et peintures en formes

           ".../ le visiteur peut découvrir des peintures originales, visibles souvent sur plusieurs angles et qui

fourmillent de détails à découvrir. Un voyage dans un monde très coloré, à dominante bleue, où le

chemin semble attendre le visiteur pour l'entraîner vers ce qu'il ne voit pas. Ses oeuvres ont été primées

  à Rome et à Tokyo et nombre de ses oeuvres "structurelles"  ornent des bâtiments publics, où leur forme s'harmonise aux architectures intérieures. " Nous sommes très fiers d'accueillir une artiste telle que vous, lui a déclaré Jeanne filloux, maire de champniers, lors du vernissage. Nous sommes époustouflés par votre créativité."  Gérard Mathé (la Charente Libre  16. 04 2010)

  • Présence au Salon Alaun'Art  2010

            " Installée depuis l'an dernier en Charente, Chantal Dislaire-Alexandre est une artiste complète. Ses "peintures structurelles' sur toile tendue ou marouflée sont de vraies sculptures./.../. Mais elle est aussi un auteur prolifique. Elle a signé des ouvrages sur l'art destinés aux enfants comme "Graines d'artistes" ou Murs-murs en Brocéliande", des carnets d'artiste, mais aussi des romans comme "rue des trois pas", "l'art en bandoulière et le coeur sur la main" ou encore "l'artiste aux 5000 et trois enfants".

  • Le Courrier de l'Ouest 29 Mai 2010  Secondigny (79)    

  •  

       Article de Sud-Ouest Charente, Samedi 18 Juillet 2009

        Le retour au pays de l'artiste plasticienne

        Sa peinture qualifiée de structurelle surprend. Autant peintre que sculpteur, Chantal interroge. "Et si on donnait à la peinture la liberté de la sculpture ?" Plus de cadre doré, mais un moule pour chaque oeuvre. Le support mis en forme, on encolle à chaud la toile de lin brute. Les doigts étirent les fibres et les pétrissent comme de la glaise leur donnant corps et sens.
      Reliefs et préparation vont alors recevoir les couleurs. Pendant que la peinture sèche, Chantal devient sculpteur. Les bois et les pierres qu'elle a sélectionnés en tenant compte du support vont se définir. Les sculptures continuent l'histoire de la peinture pour ne former qu'une seule oeuvre. Ce style méconnu à l'époque est tout de suite compris par les architectes.
      Pour Chantal, cela marque le début de commandes pour les collectivités : salles de mariages, écoles, bibliothèques, hôtels de ville s'ornent de ses créations; beaucoup de ses oeuvres ont été primées de Rome à Tokyo. En Bretagne, où elle a vécu de 1974 à 2009, elle crée des ateliers, enseigne dans des collèges et s'intéresse à la jeunesse. Elle forme des jeunes pour entrer dans la prestigieuse école Boulle à Paris.
     

  •  A partir de 1994, elle manie aussi la plume sous le nom d'emprunt de Céliane Dex. Huit livres ont été achevés dont deux romans et des livres jeunesse.
      Un très bel ouvrage résume trente ans d'atelier, des travaux multiples expliqués de façon pédagogique.
      C'est la Charente qui va désormais profiter de ses riches qualités d'artiste, même si une centaine de réalisations sont restées en Bretagne, faute de pouvoir les stocker.
      Interrogée sur l'équilibre de ses deux talents, Chantal répond joliment : "je suis artiste d'été et auteur d'hiver".
       

  • Chantal a fait les Beaux-arts à Angoulême et réalisé sa première exposition à Bordeaux en 1963 où elle a remporté le prix des jeunes talents. "J'ai été récompensée en tubes de peinture. J'en ai eu pour dix ans", confie-t-elle. A Paris, elle y passe dix années et expose dans les ateliers du Val d'Oise ainsi qu'au Grand Palais.
        Chantal Dislaire-Alexandre est peintre, sculpteur et auteur. Après quarante années de pratique de son art et un parcours qui l'a menée de Bordeaux à la Bretagne en passant par Paris, elle revient au pays natal à Ruelle pour poser ses pinceaux et sa plume.  ( C. Ormel

 

  • Article d'Armor magazine exposition à la Galerie Hartmonie

  • de Plérin-St Brieuc 2007 :  

    • "un univers en 3D" :  

     " Diplômée des Beaux-arts et des arts appliqués d'Angoulême et Bordeaux, Chantal Dislaire s'est installée en Bretagne, à Iffendic en 1975, en quête d'un lieu préservé pour puiser l'énergie indispensable à son inspiration créatrice.  C'est à l'orée de la forêt de Brocéliande qu'elle se livre à ses recherches artistiques tridimensionnelles. Chantal Dislaire ne se contente pas de manier tubes et pinceaux avec audace et dextérité, elle compose également avec bonheur, poésies, récits et manuels de référence sur la kinéchromie (un terme qu'elle a créé), une thérapie fondée sur l'utilisation et la symbolique des couleurs, qu'elle enseigne depuis 1982.      Après s'être successivement consacrée au dessin, au graphisme, au portrait et à l'aquarelle, cette artiste s'adonne à l'exploration d'une technique picturale qu'elle a conçue : la peinture structurelle.  Ce sont des œuvres en 3 dimensions, où la peinture, délivrée du cadre de la toile, se marie à la sculpture. Évadée du châssis, elle défie les lois de l'équilibre...    
       

Voyages multiples : Les titres évocateurs, tels que "les contrastes de Marrakech", sont autant d'invitations baudelairiennes au vyage.L'artiste nous propose des visites historiques : "les portes du temps, papyrus ou le sphinx ailé", dans des contrées lointaines ou imaginaires, où colonnes et portiques côtoient des tours crénelées, des hiéroglyphes et des totems. Ce sont parfois des voyages ezploratoires à la Jules Verne : "Concerto pour une ville engloutie" ou à la manière de Proust avec "la cité retrouvée". La musique, omniprésente, accompagne le voyageur : piano, violon, flûte de pan, lyre, trompette... l'orchestre, à l'instar de l'artiste, est t 

Peintre de la Bretagne "intérieure".

En Bretagne, la nature lui inspire de belles escapades : à Rochefort-en-terre, à la Pointe du décollé, sur l'étang de Goven ou dans la forêt de Brocéliande. Tout devient alors poésie dans l'univers symbolique de Chantal Dislaire. Mais ce que l'artiste aime par-dessus tout, c'est voyager au cœur des éléments, des matières et des couleurs : le feu, l'eau, la pierre, le bois, le bleu céruléen et l'ocre terrien... car la quatrième dimension est bien intérieure, comme sa propre source créatrice."      Sylvie Le Moël